TECH-WAY pour tous vos besoins en dératisation, désinsectisation, VO, VMC, ramonage, ventilation, protection incendie et travaux d’entretien.

10 conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Oct 4, 2020 | Hygiène de l'air

1 – Pensez à faire vérifier vos appareils de chauffage à combustion chaque année pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone.

2 – Aérez votre intérieur au minimum 10 minutes chaque jour, été comme hiver.

3 – Évitez le surdosage des produits d’entretien car ces produits émettent des polluants. Placez les dans des endroits aérés.

4- Ouvrez vos fenêtres ou activez la hotte lorsque vous cuisinez.

5 – Aérez votre salle de bain après votre douche ou votre bain pour éviter la prolifération de moisissures. Si vous êtes équipés d’une VMC, assurez-vous qu’elle fonctionne pendant et après la douche.

6 – Évitez de fumer à l’intérieur de votre logement

7 – Utiliser de l’encens ou des bougies parfumées avec modération et aérez votre logement ensuite

8 – Aérez abondamment votre logement après installation de meubles neufs ou après avoir bricolé.

9 – Ne surchauffez pas votre logement (au-delà de 20 degrés). Cela contribue au développement des acariens.

10 – Faites vérifier votre système de ventilation (VMC ou ventilation naturelle) par un professionnel chaque année pour qu’il s’assure de son bon fonctionnement et qu’il procède à son nettoyage.

Deux polluants dans l’air intérieur sont particulièrement suivis – Le formaldéhyde et le benzène – car tous deux sont des substances cancérigènes que l’on peut retrouver fréquemment dans l’air intérieur. Le formaldéhyde est principalement utilisé pour la fabrication de colles ou résines. Le benzène est issu de phénomènes de combustion (gaz d’échappement, cheminées, cigarettes).

Depuis 2011, un décret a ainsi défini des valeurs guides pour des expositions de longue durée :

  • La valeur-guide pour le formaldéhyde est fixée pour une exposition de longue durée à 30 µg/m³ au 1er janvier 2015 et à 10 µg/m³ au 1er janvier 2023.
  • La valeur-guide pour le benzène est fixée pour une exposition de longue durée à 5 µg/m³ au 1er janvier 2013 et à 2 µg/m³ au 1er janvier 2016.

Une bonne ventilation de votre logement permettra de réduire significativement l’exposition à ces polluants.

Demandez un devis pour l’entretien de votre ventilation

En savoir davantage sur la qualité de l’air dans l’habitat