TECH-WAY pour tous vos besoins en dératisation, désinsectisation, VO, VMC, ramonage, ventilation, protection incendie et travaux d’entretien.

Les solutions TECH-WAY contre les pigeons et autres volatiles

L’absence de prédateurs et l’abondance de nourriture accessible dans les grandes agglomérations ont permis aux pigeons de se reproduire de façon accélérée. Cette surpopulation, synonyme de risques en matière de salubrité et cause de nombreux désagréments, nécessite la mise en place d’actions d’éloignement.

La finalité de ces dispositifs est de réduire leur présence dans les grandes villes, de les éloigner lorsqu’ils sont sources de nuisances et de les inciter à aller dans des zones où la population de pigeons se régulera de façon naturelle.

Les techniciens et les encadrants techniques TECH-WAY, certifiés Certiphyto et Certibio, sont des experts en matière de dépigeonnage et sont ainsi capables de de définir et mettre en place la meilleure solution pour votre habitation ou votre établissement.

Les moyens les plus efficaces pour lutter contre les pigeons sont la pose de filets, de fils tendus ou de piques leur interdisant l’accès aux bâtiments ou les empêchant de s’y poser. TECH-WAY propose également des solutions innovantes telles que la répulsion électrique.

La mise en place d’un tel dispositif nécessite toujours une étude préalable sur site pour établir un devis qui prendra en compte les surfaces à équiper, le coût du matériel suggéré, les contraintes d’accessibilité, mais aussi le temps nécessaire au nettoyage des supports — indispensable pour permettre une bonne adhésion des piques par exemple.

Au-delà de l’installation d’un dispositif d’éloignement, TECH-WAY peut aussi vous proposer un contrat annuel d’entretien pour nettoyer ou recoller les équipements.

En savoir plus sur les pigeons

La plupart des pigeons des villes sont les descendants du Biset, une espèce dont la souche naturelle a disparu en France continentale en raison du métissage avec les pigeons domestiques. Ces volatiles vivent à proximité des hommes depuis l’antiquité mais c’est au moyen-âge que leur élevage prendra de l’ampleur. Le pigeon des villes pèse 300g et vit 5 à 6 ans. Son cousin, le pigeon Ramier est lui nettement plus gros.

Depuis plusieurs décennies, l’abondance de la nourriture disponible dans les grandes villes a accéléré le développement des pigeons des villes provoquant de véritables problèmes de surpopulation dans les grosses agglomérations comme Lille, Marseille, Paris, Lyon, …

Le pigeon des villes est un animal grégaire qui aime vivre en colonie. Il niche dans les cavités des bâtiments. Les pigeons se rassemblent ainsi en groupe pour nicher et se nourrir. Ce n’est ainsi pas leur présence dans l’absolu mais leur forte concentration à certains endroits qui devient source de problèmes.

Les pigeons sont sources de multiples nuisances sonores et olfactives. Ils présentent également un risque sanitaire à ne pas négliger : Ils sont généralement porteurs d’insectes tels que des puces, leurs fientes sont souvent contaminées par des gènes parfois dangereux pour l’homme et l’acidité de leurs excréments provoque la détérioration des immeubles et des monuments.

Les différentes espèces de pigeons

Le pigeon Biset

Espèce la plus répandue à Paris, le Pigeon Biset est reconnaissable dans sa forme typique, grâce aux deux bandes noires qui barrent son aile gris clair, très nettes quand il est posé. Espèce depuis longtemps domestiquée, il revêt toutes sortes d’apparences, notamment dans la couleur du plumage, qui peut être gris clair ou foncé, marron, blanc, ou panaché de différentes façons, caractéristiques que l’on retrouve chez beaucoup de pigeons des villes, dont le Biset est l’ancêtre. Les pigeons des villes nichent dans des cavités de bâtiments. Le pigeon des villes est essentiellement granivore. Il consomme 30 à 50 grammes de graines par jour. C’est un oiseau qui se nourrit au sol.

Le pigeon Ramier

C’est l’espèce la plus répandue en Europe. On la retrouve essentiellement en zone rurale mais aussi maintenant de plus en plus dans les villes. Le pigeon Ramier est facile à reconnaître par sa grande taille, une quarantaine de centimètres, contre une trentaine pour les deux autres principales espèces (pigeon Biset et pigeon Colombin), qui ont plutôt le gabarit de tourterelles. Il niche dans les arbres des parcs et des jardins.

TECH-WAY intervient dans la lutte contre toutes les espèces de nuisibles. Les techniciens TECH-WAY sont ainsi en mesure de définir un dispositif d’éloignement pour toutes les espèces de pigeons mais aussi les moineaux, les étourneaux, les mouettes et les goélands.

FAQ

Pourquoi les pigeons envahissent-ils les villes ?

Absence de prédateurs et abondance de nourriture sont les deux principales raisons. N’oublions pas que c’est l’homme qui les a introduits dans notre environnement, notamment pour ses qualités de postier, connues depuis près de 3000 ans.

Les pigeons présentent-ils des risques pour l’homme ?

Oui : Ornithose, salmonellose ou encore toxoplasmose peuvent effectivement, dans certaines conditions, être transmises par des pigeons. Les pigeons transportent également des puces, qui peuvent infecter un grenier où auraient niché un grand nombre d’oiseaux. D’où l’importance de toujours bien nettoyer et désinfecter des combles avant de les transformer en habitation. Néanmoins, le risque sanitaire lié à un contact direct avec un pigeon peut être considéré comme faible. Seuls les très jeunes enfants, les personnes âgées ou malades, doivent éviter les contacts avec ces oiseaux, comme ils le feraient avec d’autres animaux.

A-t-on le droit de nourrir des pigeons?

Dans certaines villes comme Paris, la distribution de nourriture est passible d’une amende de 450 euros car elle constitue une infraction au règlement sanitaire départemental. Mais cette amende est très rarement mise en pratique car les contravenants sont souvent des personnes âgées, aux faibles revenus, isolées et en recherche de sociabilisation.

Pourquoi ne voit-on jamais de bébés pigeons dans les villes ?

Tout simplement parce qu’ils restent dans leur nid pendant 35 jours en moyenne, ce qui leur laisse le temps d’acquérir une taille quasi adulte au moment où ils quittent leur nid.

Combien de temps vit un pigeon en moyenne ?

En moyenne, le pigeon des villes vit 5 à 6 ans.

Quel est le nombre de pigeons à Paris ?

Il n’existe pas de véritable recensement de cette espèce à Paris mais le chiffre de 80 000 spécimens est avancé régulièrement. De façon certaine, il dépasse les 50 000.

Les filets contre les pigeons sont ils efficaces ?

Ce type de dispositif est en effet très efficace. Sa pose requiert néanmoins l’expertise d’un véritable professionnel : il doit être en effet tendu de manière à ce que le pigeon ne s’y trouve pas prisonnier ou ne puisse s’y poser. Par exemple, La pose d’un grillage ou de pics trop en retrait d’une ouverture peuvent constituer un excellent support pour la construction d’un nid. Un filet mal tendu, ou placé trop bas au-dessus d’une cour, peut très vite se transformer en perchoir. Posé devant les balcons ou au-dessus des cours intérieures pour en interdire l’accès, le filet peut également protéger les clochers d’église, les niches de façades, les greniers ouverts et les corniches.

Les filets fonctionnent-ils contre tous les oiseaux ?

Le principe du filet est en effet efficace contre de multiples espèce de volatiles. Ce qui va différer, c’est la taille de la maille utilisée :

  • 50 mm contre les pigeons, goelands, mouettes
  • 30 mm contre les étourneaux
  • 20 mm contre les moineaux

Les pics contre les pigeons peuvent-elles les blesser ?

Non, les pics contre les pigeons sont des picots souples avec un effet ressort, en métal ou en plastique, que l’on place aux endroits où viennent se poser ces oiseaux. Ces piques ne blessent pas les volatiles, mais rendent inaccessibles les rambardes de balcons, les corniches et les toits.

Quelles sont les solutions préventives dans la lutte contre les pigeons ?

De façon préventive, toutes les ouvertures favorisant la nidification des pigeons doivent être condamnées. Un expert en maîtrise de nuisibles sera capable de vous conseiller dans ce but. Il est aujourd’hui conseillé de faire appel à un tel expert lors d’un projet de ravalement d’un immeuble par exemple.

Quelles sont les solutions alternatives dans la lutte contre les pigeons ?

Les leurres tels que les cris de faucons ou les hiboux en plastiques, les pistolets lance-fusées ou les ballons « effaroucheurs » ne fonctionnent que très partiellement et rarement dans la durée.

Dans certaines grandes villes en France ou à l’étranger, comme à Londres, on favorise le retour des faucons crécerelles et des faucons pèlerins — des prédateurs naturels des pigeons — en leur construisant des nids. Ces dispositifs parfaitement naturels et sans danger pour l’homme ont une efficacité limitée et représentent des budgets considérables pour les municipalités.

Qu’est-ce que la répulsion électrique ?

Un système qui consiste à générer des impulsions électriques et un champ électromagnétique qui perturbent les pigeons et les incitent à rester à l’écart. Ce système qui peut être efficace et peu visible présente néanmoins l’inconvénient d’un coût élevé. Il sera donc utilisé dans des cas très spécifiques.

Actualités