TECH-WAY pour tous vos besoins en dératisation, désinsectisation, VO, VMC, ramonage, ventilation, protection incendie et travaux d’entretien.

Santé : que faut-il savoir sur la leptospirose ?

Fév 19, 2020 | Maîtrise des nuisibles, rongeurs

La leptospirose est un des principaux enjeux sanitaires liés à la présence de rongeurs. Cette maladie bactérienne, présente sur l’ensemble des continents est en effet transmise à l’homme par certains mammifères et notamment les rats. On estime que chez l’être humain, il y a ainsi 1 million de personnes infectées chaque année et que – même si elle est bénigne dans la grande majorité des cas – elle est à l’origine de 60 000 décès.

En France, le nombre de cas est passé de 300 à 600 cas par an en 10 ans.

La bactérie, nommée « leptospires » est stockée dans les reins des animaux contaminés puis dans leur urine. Ce sont donc les contacts avec cette urine qui sont bien souvent à l’origine de la transmission à l’homme. L’urine n’est pourtant pas le seul vecteur de transmission. En effet, la transmission peut également se produire par un contact avec une eau porteuse de la bactérie.

La forme la plus sévère de cette maladie est la leptospirose Ictérohémorragique. Elle représente 1/3 des cas recensés en France et 2/3 des cas graves hospitalisés.

La bactérie concernée, la « leptospires » est particulièrement résistante. Elle peut ainsi rester active pendant 28 jours dans l’eau du robinet par exemple. Quand elle est présente dans un sol saturé d’urines, dans un élevage par exemple, elle peut même survivre jusqu’ à 6 mois. Le délai d’incubation est en moyenne de 6 à 10 jours mais il est parfois plus long, ce qui peut rendre difficile l’identification de l’origine de la transmission.

Quels sont les symptômes visibles de cette maladie ?

Les signaux visibles s’apparentent généralement à ceux de la grippe (fièvre, maux de tête, courbatures, douleurs articulaires, …) et un simple traitement antibiotique peut être suffisant pour en venir à bout mais dans des cas plus rares la maladie peut adopter une forme nettement plus grave provoquant insuffisance rénale, hémorragies et problèmes neurologiques. La personne infectée peut alors être envoyée en service de réanimation.

Qui sont les principaux porteurs de cette maladie ?

Il s’agit principalement des rongeurs (rats bruns, rats noirs, mulots, ragondins) mais aussi parfois des porcs, des moutons, des chèvres et même parfois des chiens.

Comment peut-on être contaminé ?

La leptospires est une bactérie qui se transmet par différents biais :

  • Eau contaminée en contact avec les yeux, le nez, la bouche ou avec une plaie
  • Ingestion d’aliments contaminés
  • Séjour prolongé dans une eau contaminée

Que faut-il faire pour réduire les risques de contamination ?

C’est bien sûr la lutte contre les rongeurs (rats noirs, rats bruns) dans l’habitat, la distribution alimentaire, la restauration, l’enseignement et dans les collectivités qui permet de réduire ce risque. Il faut prendre ce sujet très au sérieux et en particulier agir dès le début d’une infestation.

Au-delà des techniques classiques de lutte contre les rongeurs, TECH-WAY propose des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement : des pièges mécaniques connectés (ils sont équipés d’une puce électronique) qui non seulement capturent le rat ou la souris sans avoir recours à des produits chimiques mais surtout qui vous informent en temps réel de la présence de rongeurs dans votre sous-sol ou dans la cuisine de votre restaurant.

Informés de la présence avérée de rats ou souris, les techniciens TECH-WAY peuvent alors mettre en place un protocole qui mettra immédiatement un terme à cette invasion.

En savoir plus sur les rats

Demander un devis