TECH-WAY pour tous vos besoins en dératisation, désinsectisation, VO, VMC, ramonage, ventilation, protection incendie et travaux d’entretien.

Moisissures dans la salle de bain

Jan 17, 2021 | Hygiène de l'air

Ce que nous appelons les moisissures sont en réalité des champignons microscopiques qui traduisent un taux d’humidité élevé dans la salle de bain. Au-delà de l’aspect esthétique, des désagréments olfactifs et des dégâts causés à votre intérieur, ces moisissures peuvent être dangereuses pour votre santé ou celle de vos enfants. Ces moisissures contribuent à la pollution intérieure de votre habitat.

Il peut y avoir différentes causes à ce taux d’humidité élevé dans votre salle de bain. Il peut s’agir de remontées capillaires, d’une infiltration mais bien souvent, ce problème est lié à un manque de ventilation.

La salle de bain est en effet souvent une petite pièce dans laquelle la condensation liée aux douches chaudes ou aux bains se dépose sur les murs et les fenêtres. Si la pièce n’est pas assez ventilée, cette excès d’humidité ne sera pas éliminé et provoquera l’apparition de moisissures.

Il existe différents types de ventilation :

  • Une ventilation naturelle avec des entrées d’air dans les pièces à vivre et des extracteurs dans les pièces d’eau, les toilettes ou la cuisine.
  • Une ventilation mécanique, beaucoup plus efficace, que l’on appelle généralement VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Lorsque votre système de ventilation fonctionne mal, il est possible de l’améliorer en travaillant sur la circulation de l’air (le détalonnage des portes), en dépoussiérant vos extracteurs ou en faisant la maintenance du bloc moteur de votre VMC.

Qu’est-ce que le détalonnage des portes ?

Pour que l’air puisse circuler librement, il est nécessaire de laisser un jour suffisant sous les portes intérieures. La hauteur de cet espace entre le sol et le bas de la porte est fonction du type de ventilation et de la pièce concernée. Il varie entre 1 et 3 centimètres. 1 à 2 centimètres pour une VMC et 2 à 3 centimètres pour une ventilation naturelle.

En quoi consiste la maintenance d’une ventilation ?

La maintenance consiste essentiellement à dépoussiérer votre installation : chacune des parties sera ainsi nettoyée afin que le système de ventilation ne favorise pas le développement de bactéries et que l’air puisse circuler librement.

TECH-WAY recommande un entretien annuel pour une ventilation naturelle et deux maintenances annuelles pour la VMC. Cette maintenance est particulièrement capitale pour les VMC double flux : le principe d’échangeur thermique est tel que des filtres encrassés pourraient provoquer la contamination de l’air insufflé.

Si vous vivez en copropriété, demandez à votre Syndic de faire une maintenance régulière de la VMC : la qualité de l’air sera grandement améliorée dans les logements et cette maintenance augmente considérablement la durée de vie de vos équipements.

Demander un devis de maintenance de la ventilation