TECH-WAY pour tous vos besoins en dératisation, désinsectisation, VO, VMC, ramonage, ventilation, protection incendie et travaux d’entretien.

Comment se débarrasser des rats soi-même ?

Mar 4, 2020 | rongeurs

Les rats sont de plus en plus présents dans les grandes agglomérations françaises au point de s’introduire régulièrement dans les logements, en quête d’un abri et de nourriture.  Les laisser s’installer, c’est s’exposer à des dégâts considérables dans votre habitation. En particulier, et au-delà des dégâts qu’ils causeront à votre réserve alimentaire, la dentition très acérée des rats leur permet de ronger fils électriques, câbles, textiles, tuyaux de gaz et rogner des matériaux comme le PVC, l’aluminium et parfois le béton… Les rats véhiculent surtout des maladies graves telles que la leptospirose, la dysenterie ou la toxoplasmose.  

Tout savoir sur les rats.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel sérieux et certifié pour venir rapidement à bout de l’invasion. Seul un professionnel, connaissant parfaitement le biotope et le mode de vie de l’animal, est capable d’identifier correctement l’espèce en présence, au regard des indices laissés sur leur passage, et de mettre en place le protocole de lutte approprié garantissant l’éradication totale.

Si vous décidez néanmoins d’agir par vous-même, voici quelques recommandations :

  1. La première recommandation est d’agir vite ! les rats ont une capacité de reproduction vertigineuse, un couple pouvant engendrer 5000 descendants en un an.
  2. Attaquer vous au colmatage de votre habitation : Boucher les trous, les fissures, et toute autre ouverture et ce avec des matériaux résistants tels que laine d’acier, de métal ou de béton par laquelle le rongeur pourrait rentrer sachant qu’un très jeune rat peut, comme une souris, se faufiler dans des trous de 5mm de diamètre
  3. Soyez vigilant(e) dans l’usage des solutions chimiques ou mécaniques que vous utilisez. En particulier, ne vous engagez pas dans un processus coûteux ou trop consommateur de produits chimiques, dangereux à la fois pour votre entourage et l’environnement.

Voici un rapide panorama des solutions qui s’offrent à vous :

Tout d’abord, il est possible d’avoir recours à des répulsifs naturels tels que le poivre, la menthe, la sauge, la citronnelle ou l’eucalyptus, sous forme d’huiles essentielles par exemple. Les rongeurs n’aiment pas ces produits mais ce n’est pas pour autant qu’ils abandonneront un refuge où ils se sentent en sécurité.

Au-delà des solutions naturelles, vous pouvez également trouver dans le commerce des rodenticides sous forme de pâtes ou de tablettes. Ces produits sont dangereux et il faut les manipuler avec beaucoup de précaution. N’achetez pas un produit qui ne serait pas proposé dans une boîte sécurisée. A noter que les rodenticides utilisés par les professionnels de la maîtrise des nuisibles sont différents de ceux que l’on trouve dans le commerce et seuls les professionnels sont habilités à utiliser ces produits.

Vous pouvez également trouver sur internet des répulsifs par ultrasons. L’investissement n’est pas neutre et l’efficacité est loin d’être démontrée. Différentes études laissent en effet à penser qu’il n’y a pas de lien entre la présence de ces dispositifs et l’éloignement dans la durée de rats et qu’au contraire il existe une forme d’accoutumance qui réduit considérablement leurs effets.

Bon nombre de sites internet vous proposeront également de confectionner vos propres appâts en mélangeant de la farine et du plâtre, ce dernier provoquant la mort du rongeur par un phénomène de gonflement après ingestion. A nouveau, cette technique peut fonctionner de façon très ponctuelle mais dans des proportions très modestes compte tenu de l’intelligence et de la méfiance du rat.

Parmi les solutions naturelles, vous pouvez utiliser des pièges mécaniques qui consistent à attirer un rongeur avec un appât puis le tuer avec un piège à mâchoire. Le principe de ces pièges a largement fait ses preuves et les pièges mécaniques sont de plus en plus utilisés par les professionnels eux-mêmes. Néanmoins, le prix de ces pièges est loin d’être négligeable or repérer les lieux de passage et choisir les bons emplacements pour positionner ces pièges sont complexes pour un non initié. Il n’est donc pas certain que vous arriviez à rentabiliser cet investissement. Au-delà, l’efficacité de ce type de dispositif dépend étroitement du niveau d’infestation. Il peut ne pas être suffisant si l’invasion est forte.

Dans tous les cas, notre conseil est de ne pas partir dans des dépenses exagérées si votre motivation initiale est de faire des économies. De même, si vous vous êtes engagé dans cette démarche et que vous voyez au bout de quelques semaines que le problème n’est pas résolu, n’attendez pas avant de faire appel à un expert. Plus l’infestation est importante, plus coûteuse sera l’intervention du professionnel.

En cas de doute, demandez-nous un devis gratuit !