TECH-WAY pour tous vos besoins en dératisation, désinsectisation, VO, VMC, ramonage, ventilation, protection incendie et travaux d’entretien.

  1. Tech-Way
  2. Conseils chenilles
  3. Présence de chenilles processionnaires

Présence de chenilles processionnaires

Fév 11, 2022 | Conseils chenilles

En deux mots, ce qu’il faut savoir

La chenille processionnaire du pin est la larve d’un papillon de nuit appelé Thaumetopoea pityocampa.  Ce papillon pond ses œufs (200 en moyenne) sur les aiguilles de diverses espèces de pin, sur les sapins et sur les cèdres. L’éclosion des œufs (cinq à six semaines après la ponte) donne naissance à des chenilles qui vont passer de quelques millimètres à une taille de 40 mm de long, au fur et à mesures de 5 mues successives, dans des nids de soie qu’elles tissent elles-mêmes et qui vont en particulier les protéger du froid pendant l’hiver.

Les chenilles processionnaires du pin se nourrissent des aiguilles de pin et c’est ainsi qu’elles l’affaiblissent considérablement lorsqu’elles sont nombreuses. Il existe également des chenilles processionnaires du chêne.  

Lorsque les chenilles processionnaires se déplacent, notamment pour changer de nid, elles le font en procession, en restant en contact direct avec leurs congénères, d’où leur nom. Au printemps, vers le mois d’avril, les chenilles processionnaires du pin quittent leur nid en procession pour s’enfouir dans le sol. C’est là qu’elles se transformeront en chrysalides quelques mois plus tard.

Pourquoi est-ce considéré comme un nuisible ?

La chenille processionnaire est dangereuse pour les arbres (des résineux principalement) car elle les affaiblit par défoliation. Elle présente également un danger important pour l’être humain et pour les animaux domestiques. Sur sa face dorsale, la chenille processionnaire possède en effet des poils qu’elle projette dans l’air quand elle se sent menacée. Ces dards minuscules empoisonnés sont particulièrement urticants, pouvant provoquer des réactions allergiques, voire des troubles oculaires et respiratoires.

Pour éviter tout risque, le mieux est de procéder à un traitement dès l’apparition des cocons de soie dans les arbres, notamment dans un parc ou un jardin.

Quelles sont les techniques employées ?

Dans le cas d’infestations majeures, les professionnels sont amenés à intervenir par pulvérisation ou en détruisant les nids à l’aide d’un chalumeau. Les insecticides concernés ne sont pas accessibles au grand public et on comprend bien que détruire un nid au chalumeau n’est absolument pas recommandé à un non-professionnel.

Parmi les procédés naturels on compte :

  • L’échenillage : une technique naturelle qui requiert une forte expertise. Un expert en maîtrise des nuisibles va ainsi procéder à la destruction des nids dans les arbres. Ces nids sont ensuite incinérés, en évitant bien sûr tout contact avec les poils urticants. L’échenillage doit être réalisé lorsque les nids sont vides ou lorsque les poils des chenilles processionnaires ne sont pas encore devenus urticants.
  • Les pièges à phéromones : Ils consistent à attirer les mâles par un piège à base de phéromones sexuelles de synthèse, suspendu dans les résineux. Disposés de mi-mai à fin octobre, ces pièges permettent ainsi d’empêcher les mâles de se reproduire. C’est au moment de la reproduction qu’il faut les mettre en place.
  • Les colliers « Eco pièges » : également naturels, ces pièges sont constitués d’une gouttière reliée à un sac qui permet d’intercepter les chenilles au moment de leur descente le long du tronc. C’est donc avant la période mars-avril qu’il faut les installer.
  • La pulvérisation de la bactérie « Bacillus Thuringiensis » : le bacille de thuringe est une bactérie qui agit directement sur la larve de l’insecte, pulvérisé directement sur les épines du pin, la larve meurt après ingestion de la bactérie. Cette molécule est homologuée en agriculture biologique car elle est naturellement présente dans les sols.

Combien coûte une intervention ?

Retrouvez tous les conseils des techniciens Tech-Way dans le livre « Réparer et entretenir son logement » au prix de 9,90 euros TTC. Disponible sur Amazon, à la Fnac et dans de nombreuses librairies.

Demande de devis traitement anti-chenilles processionnaires

NOUVEAU

En vente en librairie et sur les plateformes en ligne

Les conseils de Tech-Way
pour gérer sans stress les petits tracas de l'habitat

Les droits d'auteur sont reversés à une association d'aide au retour à l'emploi.

Un livre proposé par :

  • Marc Ezrati
  • Christophe Dupont